Quatre Bleus

lundi 3 mai 2010

Cibelle - Green Grass


Quand le BB Brun est arrivé sur scène, la foule était en délire mais moi, j'appréhendais un peu. On m'avait parlé d'un Live dans le Grand Journal il y a quelques semaines qui était assez désastreux. Pourtant, dieu sait que j'aime son dernier album, mais j'avais peur du résultat sur scène. Peur que sa voix ne passe pas, peur que le rythme coolos de son album ne rende pas aussi bien, peur d'être déçu tout simplement.


A l'instant où il a commencé à chanter, j'ai senti le drame arriver. C'était (trop) fort et ne collait pas avec les musiciens autour. C'était pas mauvais, mais très étrange. On aurait dit qu'il faisait des reprises, une sorte de karaoké, avec un oncle de Rouen qu'on n'imaginait pas bon chanteur. A tout moment, je m'attendais à voir Nagui débarquer et demander si Benjamin bloquait les paroles. Je m'attendais aussi à une remarque de Dédé Manoukian, du genre "On dit que les voies du Seigneur sont impénétrables mais toi Benjamin, ta voix a pénétré cette chanson du Seigneur de la pop française comme Rocco S. à ses plus grandes heures" (merci Dédé).


Car oui, en réalité, ça fonctionne. Ça fonctionne très bien même. Il aurait pu faire un spectacle bâteau en reprenant ses succès, un à un, tranquile. Mais non, il a réorchestré l'ensemble de ses morceaux, il y a mis plus d'électro, plus de force, plus de Gorrilaz (ouai ouai), plus de clins d'oeil, plus de vie. Même si ses remerciements multiples renforcent l'impression qu'il est à deux doigts de se pendre, on a tous — je crois — pris un grand plaisir à être là. Oui sa voix n'est pas parfaite, mais moi ça m'énerve les gens parfaits. J'aurais sans doute moins aimé si tout avait été chanté par Roberto Alagna. On aurait perdu l'authenticité du personnage.

Biolay a réussi son pari. 2h15 de spectacle et on en demandait encore. On sent le mec doué, le mec qui a de la bouteille. Alors oui, quatre bleus pour toi Benjamin. Change rien, laisse les rabats-joie dans leur coin et continue à faire de la pop en français pour tous les autres.






Et c'est drôle, parce que depuis quelques jours, j'ai un sentiment bizarre. Pas depuis le concert, non, avant. Je sais pas si vous avez déjà eu ça, c'est difficile à exprimer mais je me sens presque dépassé par la musique. J'en écoute toute la journée, mais je n'ai pas le temps d'écouter tout ce que je voudrais. Des albums sortent, des concerts se font, mais j'ai l'impression de zapper des trucs et de devenir taré avec tout ce qui existe. En fait, je pense avoir peur de ne pas pouvoir tout écouter, tout vivre. Peur de louper un truc vachement bien, alors qu'en fait c'est pas bien grave.


Bref, je vais pas me plaindre, ça veut dire que beaucoup de choses me plaisent, et c'est déjà ça.

7 commentaires:

Homecats a dit…

Oh c'est beau c'que t'écris là ! (en même temps, j'suis pas très objective concernant BB) :D

Mais je comprends ton appréhension au départ, je crois que j'aurais eu la même. Y'a toujours le risque d'être vraiment déçu.

Et sinon, moi ça fait longtemps que je me sens larguée niveau musique avec tout ce qui sort et tout ce qu'il y a de bien à écouter. Y'a qu'à venir sur ton blog pour s'en rendre compte, à chaque fois tu postes des musiques que je connais pas ! :)
Moi je me dis qu'on a toute une vie pour découvrir les bonnes choses et que si on en rate certaines, c'est pour mieux apprécier les autres ! (j'suis philosophe moi des fois...) ^^

ennA a dit…

2H15? Il ne s'est pas foutu de toi.

Ta dernière impression est semblable à la mienne mais moi, cela concerne aussi le cinéma. Tous ces films qui ne restent pas longtemps à l'affiche et que je ne trouve pas le temps ou l'énergie nécessaire pour aller les voir...Rhaa, ça me tue! :-D

Gaby a dit…

>> Homecats : Oh, c'est pas bête comme façon de voir les choses. "si on en rate certaines, c'est pour mieux apprécier les autres". J'avais pas vu ça comme ça et j'aime bien !

>> ennA : Ah oui, ça me le faisait pour le cinéma à une époque, maintenant je suis tellement à la bourre que j'y pense même plus ^^

Mais ça me le fait pour les séries par contre !

Ingrid | Vivalivadia a dit…

Je me reconnais dans ton dernier paragraphe. Je n'aime pas un chanteur précis ni même un style. Du coup, j'écoute de tout, de pleins d'artistes. J'en passe du temps à dénicher des artistes, à les écouter etc... Parfois, je me demande comment je ferai si je n'avais pas ce temps libre que j'ai actuellement. J'aime trop la bonne musique pour devoir me contenter de 2/3 artistes et quelques albums.

Mathieu a dit…

Pour découvrir encore plus et avoir encore plus les boules je ne saurai que trop te conseiller "Spotify". Je ne sais pas si tu l'utilises déjà, mais cette petite chose est invraisemblable. Je découvre tout les jours des dizaines de nouveaux sons ! A utiliser sans modération...
Mon lien perso, à ouvrir avec Spotify si le cœur t'en dit: http://open.spotify.com/user/mathioulet

nina sotte fille a dit…

Un jour je serai quelqu'un de bien et j'aimerai Biolay. En attendant sa voix me donne des boutons. :-P Mais j'apprécie le personnage, pour une fois que quelqu'un a l'air vraiment "dans son truc", est original et intègre.

Gaby a dit…

>> Ingrid : Oui, en fait c'est ça le pire. Des fois on a du temps libre donc on peut suivre plein de choses mais dès qu'on en a moins, ça devient critique ...

>> Mathieu : Oui, je connais bien, je vais même probablement me payer la version premium ;)
Ce logiciel est tout simplement génial. Je te rajoute en contact.

>> Nina Sotte Fille : Non mais y a des chanteurs comme ça, avec lesquels on ne peut juste PAS. C'est comme ça :P