Drink, drank, drunk

mercredi 3 mars 2010

Sharon Jones & The Dap Kings - Just Dropped In (To See What Condition My Condition Was In)





L'alcool, c'est mal. Non, parce que j'ai pas envie d'être mal compris. Un des trucs que je déteste le plus, après les rêves érotiques avortés et les interviews de Michel Sardou, c'est d'être mal compris. C'est insupportable. Donc dans ce qui va suivre, je ne dis pas "buvez tous, en grande quantité, c'est trop de la balle vous verrez". Pas du tout. Non mais je préfère être clair.


Vendredi soir, après avoir profité du Happy Hour devant un match d'une bizarrerie sans nom, je suis rentré à l'appart. J'y ai découvert la majorité féminine de ma collocation un peu joyeuse : elles avaient commencé à boire sans moi et fini la bouteille de Cointreau ; bref, on était déjà chauds pour la suite du WE.


Après tout s'est enchaîné. Bouteille de chouchen. "Oh oui, on va danser !". Panneau de signalisation ramené à l'appart. Boîte en centre-ville. Un vigile qui dit au mec dernière nous "tu sors ton doigt de ta poche !" (???). Soirée Médecine. Vestiaire obligatoire (obligatoire !!). Soirée fluo, bracelets fluos. Vodka ananas. Foule mais musique de merde. Cassos. "Vestiaire obligatoire c'est franchement abusé !". Un mec qui demande où se trouve Miami. Nouvelle boîte. Que des vieux. Cocktail. Musique bien. Débat philosophique sur la démocratie. Débat sur l'avenir de l'homme. On n'est pas d'accord. Cassos. Re-débat à l'appart. Boîte de rillettes et morceaux de pain. "Qu'est-ce qu'on a fait entre 3h et 4h déjà ?". 5h30. Dodo bien mérité.





Le lendemain c'était notre soirée "red, raide, raid", prévue de longue date. Première grosse soirée à l'appart.


Préparatifs à la bourre. "T'es sûr que tu veux pas que j'achète une bouteille en plus ?". Baguettes de pain. Colorant alimentaire. Bouffe rouge. Sangria. Déco rouge. Poisson rouge. Vêtements rouge. Fromage normal mais saucisson rouge. "Merde, on aurait du inviter Dany le Rouge, il était à Clermont avant-hier !". Personne ne rit. Fruits rouges. Invités rouges. Vin rouge. Bières normales. Discussion home-cinéma. Invités en retard. "C'est clair, ils devraient trop inventer un home-cinéma avec du CPL pour les enceintes". Jeu de carte à boire. Champagne gagnée lors d'un pari à Paris. Daft Punk. Jeu de dés à boire. Engueulades. Voisin du dessus qui râle. "Allez, sérieux, on met du colorant dans le bocal du poisson ?". Roquefort sur le tapis. Lib-dub improvisé sur "I've got a feeling". Deuxième essai car tout le monde n'était pas près. Aucun coeur fait avec les mains. Gros fous de rire. "Restez donc dormir là !". Gens qui repartent. Le sommeil commence à se faire sentir. Ambiance qui retombe. Tout le monde s'endort.


C'était très drôle, une bonne soirée. Comme à chaque fois, je me demande si ça aurait été aussi bien sans alcool. Difficile à dire puisqu'on ne peut pas refaire le WE. Mais je pense sérieusement que ça aurait été moins bien. C'est clair qu'on peut très bien s'amuser sans alcool (est-ce vraiment la peine de le préciser ?), mais l'alcool peut rendre certaines soirées encore meilleures. Et surtout, il peut en faire passer de chiantes à super drôles. Si, bien sûr, on sait se maîtriser.


Ça fait quand même quelques temps que je n'avais pas refait de soirée de ce genre. Il faut que je me fasse  à l'idée que les soirées étudiantes c'est fini. Ça n'empêche pas de faire de la merde en soirée, c'est vrai, mais bon. De toute façon j'ai plus le temps. Et c'est même plus de mon âge, dans quatre jours j'ai 24 ans.


24 ans.

15 commentaires:

Kammrad Dimitrli a dit…

La classe, dans 4 jours tu peux rentrer à l'Excet sans tricher !!! Bon, faut vraiment que je descende faire un tour à Clermont un de ces 4, des soirées décadentes, ça fait depuis l'année à l'étranger que j'en n'ai pas faites. On en profitera pour fêter ton quart de siècle, hein ?

Kammrad Dimitrli a dit…

Sinon, j'adore le morceau que t'as posté, mais je le connais d'un autre interprète. Ce morceau fait partie de la BO de The Big Lebowski... un de mes films cultes...

ennA a dit…

Je partage ta conclusion. A regret, je me suis fait à l'idée que les soirées étudiantes, c'était fini aussi pour moi. J'en garde des souvenirs et des photos aussi. Et ça fait un petit moment aussi que je n'ai pas fait de telles soirées.
Pré-bienvenue dans le club des 24 alors! Moi, je veux pas franchir l'entrée de celui des 25! J'ai encore 8 mois de sursis :-)

Emily G. a dit…

Hé ho ça va, hein, les "vieux" de presque 28 ans qui vivent dans une ville à majorité étudiante et ont déjà des complexes te remercient de leur rappeler leur grand âge ...
Je partage ton avis sur l'alcool. Après avoir été très longtemps une fasciste opposée à toute espèce de boisson alcoolisée (et l'avoir crié sur les toits), j'ai mis de l'eau dans mon vin (ah ah) et souffert de quelques gueules de bois. Je me souviens en particulier d'une mémorable soirée quizz-shooters. Quand on n'en abuse pas (trop), c'est un vecteur de sociabilité qui réchauffe l'ambiance. Du moins, moi, quand je suis gaie je suis beaucoup plus marrante et volubile.

Momo La Frite a dit…

J'ai bientot 30 ans, je fais la fête (plus que) régulièrement, je bois des coups, et je rebois des coups, et encore des coups ... o_O (oulllaaa faut vraiment que j'arrete de boire moi ! )... je fais la folle et généralement je finis la soirée avec une moyenne d'âge mental de 12 ans ... ^^ mais bon c'est très rare que je passe une mauvaise soirée :)
Y a pas d'âge pour faire la fête allons allons ...

Gaby a dit…

>> Kammrad : Mais ouai, viens quand tu veux ! Bon, mon quart de siècle, c'est dans un an, mais on peut le fêter en avance, ça mange pas de pain ;)

Et ouai, je kiffe ce morceau aussi, tout comme The Big Lebowski, mais je connais pas ta version, je vais chercher ça !

>> ennA : Alors, alors ? C'est bien les 24 ans ? :P

>> Emily G. : Voilà, tutafé, l'alcool (bien géré) c'est un "vecteur de sociabilité". Exactement ! (et les shooters sont fourbes, je plussoie ;))

>> Momo la frite : Ouai, pas d'âge mais c'est plus comme quand on pouvait sécher les amphis ou qu'on n'avait que quelques heures de cours par semaines :p
Donc ça limite les possibilités : vendredi ou samedi :)

ennA a dit…

Pour l'instant, ma 24ième année a plutôt bien commencé :-)

nina sotte fille a dit…

L'alcool en fait c'est comme le chocolat, on est contente d'en consommer, c'est bon, on rit, mais si on abuse ça rend dépendant. Je suis sûre que si on interdisait la conso de chocolat avant 16 ou 18 ans on trouverait aussi que c'est indispensable en soirée.

Moi je bois de l'alcool en mangeant (aux repas quoi) depuis mes 6 ans (si, tu as bien lu) et donc en soirée, je bois aussi, je ne suis jamais bourrée mais ça me fait rire un peu plus que le fanta (mon état normal étant déjà proche du "pompette"). Se bourrer la gueule pour le plaisir de vomir, non. Partager des verres entre amis jusqu'au bout de la nuit, voui.

C'était la belge qui vous parlait du pays de la Geuze.

Gaby a dit…

>> ennA : Tant mieux ! ;)

>> Nina Sotte Fille : oui, dans l'idée je suis d'accord, sauf que le chocolat m'a jamais rendu un peu "joyeux" ^^

Voilà, l'alcool fait rire, et c'est pour ça qu'on en a besoin de temps en temps :)

Ingrid a dit…

Tin j'suis vieille !

Et je ne bois pas d'alcool. Genre 2 mojitos me suffisent donc je ne sais pas ce que c'est qu'une chouette soirée avec un petit coup dans le nez. Je me contente de la bonne ambiance avec 0% dans les veines...

Tu t'offres donc un frigo pour tes 24 ans ou c'est pour ranger les nombreuses bouteilles d'alcool dedans ? ^^

Elizabeth a dit…

A 24ans, je ne buvais pas... ma première cuite (mémorable, même si je ne me souviens malheureusement pas de tout), je l'ai eu à 25ans... parce qu'avant je trouvais ça nul de boire (peur de perdre le contrôle)...

et c'était mal vu avec mes copains de boire et d'être bourrée... j'ai donc pas connu les soirées étudiantes !

Mais à presque 30ans, je m'éclate, je passe de supers soirées, et je bois... souvent, mais pas systématiquement ! Même si "avec de l'alcool, la fête est plus folle" : j'adore être pompette !

Gaby a dit…

>> Ingrid : Ah mais si tu t'éclates sans alcool, c'est encore mieux, et puis moins cher aussi :p

Non le frigo c'est en prévision de l'été, pour les boissons fraîches. L'alcool est dans la buanderie ^^

>> Elizabeth : Voilà, moi c'était pareil, enfin j'ai commencé un peu plus tôt. Mais au final on a le même résultat, avec un peu d'alcool, on se sent encore mieux et on profite plus !

Camille Lee a dit…

Et si non c'est où Miami ?

Association officielle de protection du Lib Dub a dit…

Cher Monsieur Gaby,

Nous, l'association officielle des gens qui savent bien faire des lib dub protestons vertement.

Un libdub sans le coeur avec les mains, ce n'est pas un vrai libdub.

Fredéric Lefebvre n'est pas un vulgaire pantin stupide et inutile : il est le pro du coeur avec les mains et vous devriez avoir honte, vous la jeunesse française, de ne pas respecter son travail.

Le coeur avec les mains vaincra!

Gaby a dit…

>> Camille Lee : Ben on a rencontré deux filcs qui, justement, allaient à Miami et ont pu nous indiquer. C'est un club dans le centre de Clermont.

>> Association machin-chose : Ça fait bientôt 24 ans que je fais un lib-dub par semaine, et je n'ai JAMAIS fait de coeur avec les mains. Plus que par esthétisme, c'est par conviction que le monde est mieux sans coeur avec les mains, et sans Frédéric Lefebvre aussi d'ailleurs. De plus le Groupement International des Experts en Lib-Dub, auquel j'adhère, combat depuis toujours les libdubosceptiques comme vous qui dénigrent l'authenticité du Lib-dub en lui affigeant des signes grossiers pour faire parler de vous.

Bien à vous,

Gab'Dub