J'aurais pu

lundi 20 septembre 2010





J'aurais pu commencer en déballant de plates excuses à propos de mon absence sur les blogs depuis un mois. Mais ça serait me répéter.

J'aurais pu aussi vous raconter mon aventure au Pôle Emploi qui s'annonçait pourtant drôle (le mec à l'accueil qui dit "Vous aviez rendez-vous à 11h ? Vous êtes sûr ? Oh merde !!!"). Mais il ne s'est quasiment rien passé de comique.

Alors je vais juste reprendre comme si de rien n'était, comme si je m'étais absenté uniquement un WE.


Donc oui, je suis au chômage. Depuis le début du mois. Au début, comme tout le monde je suppose, ça va. Ça rallonge un peu les vacances. C'est plus tard que ça m'embêtera. Cela dit c'est pas pour ça que je reste sans rien faire. Il y a bien sûr le bonheur quotidien des lettres de motivation ; mais surtout ce temps libre me permet de profiter de la région et de rattraper mon retard dans les bouquins et les séries actuelles.


(oui, en fait, si je me dis que je suis en retard, c'est surtout pour trouver une excuse à toutes ces heures passées à regarder les travaux de HBO, CBS, FOX, AMC et Cnie.)


Pour résumer mes avis si indispensables sur ce que j'ai vu depuis 3 mois, The Dollhouse c'est moyen. Flashforward c'est pas mal. Glee c'est sympathique et joyeux. The Pacific c'est parfait si vous aimez Band of Brothers. Rubicon c'est lent et bien, dans le style espionnage. Leverage c'est très bien et sans prise de tête. Damages c'est très captivant, même après plusieurs saisons. Friday Night Lights c'est très bien et encore mieux si vous aimez le football américain (mais bien quand même sinon, je vous assure). Mad Men c'est toujours aussi excellent et beau. Tout comme Breaking Bad. How I Met Your Mother qui reprend aujourd'hui risque d'être drôlissime de nouveau. Better off Ted c'est original, drôle et très bien. Et Community c'est sympa (de ce que j'ai vu).




La fine équipe de Better Off Ted



Voilà voilà. Alors le problème finalement, c'est qu'après tout ça j'ai tendance à vivre à moitié dans les séries. Dès que je vois une voiture débouler, je m'attends à entendre des coups de feu. Dès que je vais à un match de rugby, je cherche du regard les cheerleaders. L'autre jour dans un magasin, j'ai vu deux grands types en costards noir et oreillettes parler dans leur micro en surveillant un mec qui traînait dans les rayons. "Le mec en sweet vert ? Ouai, on l'a repéré. T'es sûr que c'est LUI ?". Les types avaient pas l'air commode, l'autre était costaud également, ça sentait le fait divers. J'ai malheureusement du partir avant la fin de l'histoire parce qu'ils mettait du temps à être sûr que c'était bien "LUI". Mais j'avais l'impression de me retrouver dans un épisode de Leverage ou le cambriolage se passe mal.



Autre jour, autre histoire : la semaine dernière, comme souvent, sur le parking des avocats à côté de chez moi il y avait plein de grosses voitures avec vitres teintées. Et aussi un gros monsieur avec un cigare qui ressemblait à Philippe Seguin. A force de voir Damages, j'ai rêvé un moment que c'était la fameuse mafia auvergnate, celle qui contrôle le marché du Saint-Nectaire. Et je m'attendais à tout instant à les voir partir en trombe en tirant des rafales en l'air pour effrayer les commerçants du coin qui ne payent pas la taxe.


Et oui, comme quand on lit beaucoup certains blogs ou certains auteurs, quand on regarde trop certaines séries on peut avoir l'impression d'en vivre certaines scènes et de connaître intimement les personnages. Et comme cela ne suffisait pas, on arrive à l'époque de l'année où toutes les séries reprennent. L'effervescence dans ce média aura d'ailleurs sans doute raison de la moitié d'entre elles avant la seconde saison. Alors si vous avez abusé comme moi cet été, où si ce que j'ai montré ne vous passionne pas, il reste encore toutes celles de la rentrée, et croyez-moi y a de quoi faire (cf. cet excellent billet).

7 commentaires:

June Prune a dit…

ça me fait penser à Chandler et Joey qui ont le "free porn", et qui s'étonnent que la livreuse de pizzas ne leur demande pas si les chambres sont grandes...

Ingrid | Mémorables oublis a dit…

Damages, j'ai adoré la 1ère saison mais décroché à la seconde... Quant au Pacific, bah j'ai vraiment pas apprécié. J'en parle prochainement d'ailleurs... Absolument rien à voir avec BofB qui fut génial !

Gaby a dit…

>> June Prune : Haha, ouai, très bon ça !

>> Ingrid : Aaah, j'en suis à la troisième de Damages et je suis toujours captivé ! Et pour The Pacific, c'est vrai que c'est moins bien que Band of Brothers (c'est trop court comme série, on a pas le temps !), mais il y a tellement peu de séries de ce genre et bien faite, que j'ai apprécié perso :)

Homecats a dit…

Moi aussi j'ai tendance à me faire des films comme ça. Par exemple tout à l'heure je traverse la rue et je vois une femme dans l'autre sens traverser en courant en tenant par la main une petite fille (qui trainait un peu derrière). La femme semblait un peu bizarre, on aurait dit qu'elle portait une perruque et avait de grosses lunettes de soleil. Et la petite fille était asiatique, mais la femme il me semble pas (en même temps avec ses lunettes, pas évident de savoir lol). Bref je me suis tout de suite dit que si ça se trouve, la femme est en train de kidnapper la gamine. LOL
Mais comme je ne suis pas Jack Bauer, et dans le doute, je n'ai rien fait. :)

Gabrielle a dit…

Rha, moi ça me fait pareil, que ce soit une série dans laquelle je suis plongée ou un livre qui dure, à un moment je bascule du côté où la fiction devient réalité dans mon quotidien, ou presque. Certaines choses me déclenchent des impressions, qui sortent directement de la fiction concernée, comme si cette fiction faisait partie de ma vie et me créait des souvenirs, c'est une sensation assez bizarre...
Vu comment j'ai pas jeté un seul oeil sur une télé depuis 3 semaines, je vais en avoir, un tas de choses à rattraper quand je vais rentrer dans un an ! :)
De quoi passer en hibernation ce lointain et prochain hiver...

Gaby a dit…

>> Homecats : Lol, on s'enflamme trop vite je crois pp

>> Gabrielle : Héhé, je sens l'hiver très productif pour toi ^^

Nath a dit…

Voilà un bien bel article qui me parle à moi cinglée des séries ;)